Plus de 800 marques
Retours faciles et gratuits sous 30 jours
Filtre

Cadres Gravel et Cyclocross : prenez la clé des champs, hors des sentiers battus !

Aussi rapides qu’un vélo de route, mais prêts à prendre le premier chemin venu vers l’aventure, les vélos Gravel ont le vent en poupe. Et les vélos de Cyclo Cross, qui font partie du paysage depuis des dizaines d’années, jouissent, eux aussi, d’un regain de popularité dans le sillage de ces nouveaux vélos d’aventure. Mais comment faire la différence entre un Gravel et un Cyclo Cross ? Et qu’est-ce qui change par rapport à un vélo de route ? Ici, apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur les vélos Gravel et de Cyclo Cross, et découvrez nos meilleurs conseils pour choisir le vôtre. Lire la suite

Classement par Popularité

Vélos Gravel et de Cyclo Cross : comment tout a commencé

Des vélos de route pour les sentiers : même si le monde du cyclisme ne paraît avoir que la popularité grandissante des vélos Gravel à la bouche ces jours-ci, les vélos tout-terrain sont loin d’être une invention récente. Les cyclistes s’entrainaient déjà sur les chemins au tout début du XXème siècle. D’une part, cela changeait de la monotonie des routes, et d’autre part, cela constituait un entraînement de qualité, qui renforçait d’autres groupes musculaires tout en amenant un peu d’amusement bienvenu dans ces longues sessions d’entraînement hivernales. Il n’a pas fallu très longtemps pour que ces entraînements ludiques se changent en compétitions acharnées. La première course de Cyclo Cross connue s’est tenue le 10 janvier 1903, bien avant la création des premiers cadres et vélos optimisés pour cette pratique. Malgré cela, il a fallu attendre presque un demi-siècle avant les premiers championnats du monde de cyclo-cross, à Paris en 1950. Pendant les décades suivantes, le Cyclo Cross continue de se développer pour devenir une discipline sérieuse – un sport qui propose toujours des courses de qualité chaque hiver de nos jours. Les meilleurs coureurs de CX jouissent aujourd’hui d’un niveau de popularité comparable à celui des coureurs professionnels sur route, surtout en Belgique et aux Pays-Bas.

Ce qu’on appelle « Gravel », en revanche, paraît né de la dernière pluie à côté du Cyclo Cross. La mode du Gravel vient des États-Unis d’Amérique. Là-bas, le mot « Gravel » désigne les nombreuses routes de terre battue et de sable qui traversent les vastes étendues sauvages des États-Unis, notamment dans des états comme le Colorado ou l’Utah. Trop accidentées pour les vélos de routes, mais un brin ennuyeuses pour les vététistes, ces routes sont le terrain de jeu préféré des coureurs de Gravel. Le cadreur américain Salsa est responsable de l’événement fondateur de la scène Gravel en 2012, avec la sortie d’un vélo aux composants ad-hoc montés sur un cadre spécialement conçu pour le Gravel. Même si les chemins sont un peu différents en Europe, la grande polyvalence de ces vélos leur a rapidement valu de plus en plus d’aficionados. Les premiers vélos Gravel étaient encore des produits de niche il y a quelques années, mais aujourd’hui ils font partie intégrante de l’offre de tout vélociste sérieux. Presque tous les fabricants ont au moins un « vélo de route d’aventure » à leur catalogue, même si les noms sont encore variés et vont de « road plus » à « vélo de bikepacking ». Les utilisations possibles sont tout aussi variées ; de la sortie détente après le travail à la randonnée d’un weekend, tout est possible, peu importe le terrain ou la surface.

Mais les vélos Gravel sont aussi devenus des vélos de course : comme en Cyclo Cross, les courses de Gravel ont lieu sur des chemins accidentés. Plusieurs différences, toutefois : les compétitions de Gravel sont généralement bien plus longues et couvrent souvent des distances de plusieurs centaines de kilomètres. Les compétitions de Cyclo Cross, en revanche, ne durent la plupart du temps qu’une heure. De plus, le terrain des courses de Cyclo Cross a tendance à être beaucoup plus difficile (et boueux !) alors que les courses de Gravel ont souvent lieu sur des chemins de sable roulants et parfois même sur des sections pavées. Les circuits de Cyclo Cross sont généralement construits pour l’occasion, mais les courses de Gravel vont d’un point A à un point B, comme les courses de route. Le Cyclo Cross est également une discipline dotée de règles strictes dictées par l’UCI (Union Cycliste Internationale), alors que le Gravel est encore un sport relativement libre, aux règles définies indépendamment par les organisateurs de chaque course.

Gravel et Cyclo Cross : l’essentiel en un coup d’œil

Gravel

Cyclo Cross

  • Le Gravel est une discipline très jeune qui n’a gagné en popularité qu’à partir des années 2010.
  • Les vélos Gravel se prêtent à toutes sortes d’usages, de la course aux voyages en bikepacking.
  • Les vélos Gravel sont donc pensés pour les athlètes ambitieux autant que pour les cyclistes occasionnels.
  • Les meilleurs terrains de Gravel sont les routes de sable, de terre battue et de gravillons.
  • Les courses de Gravel couvrent souvent plusieurs centaines de kilomètres.
  • L’UCI n’a pas reconnu le Gravel en tant que sport avant 2021.
  • Les règles des courses de Gravel sont généralement définies par leurs organisateurs respectifs.
  • Le Cyclo Cross est une discipline installée depuis le début du XXème siècle.
  • Au fil des années, le Cyclo Cross est devenu une façon de s’entrainer l’hiver pour les coureurs sur route, et un sport compétitif à part entière.
  • Les vélos de Cyclo Cross sont donc avant tout prévus pour les cyclistes ambitieux.
  • Les compétitions de Cyclo Cross se tiennent avant tout sur des circuits balisés, et demandent une maîtrise technique considérable.
  • La durée d’une course de Cyclo Cross est rarement supérieure à une heure.
  • Le Cyclo Cross est une discipline régulée par l’UCI.

Vélos Gravel et de Cyclo Cross : les différences techniques

Les vélos de Cyclo Cross et de Gravel ne tirent pas leurs différences uniquement du type de course pour lequel ils sont faits, ni de l’usage pour lequel ils sont prévus : en effet, en plus de cela, ils n’ont pas les mêmes spécifications techniques. Là où un vélo de Cyclo Cross, avec sa géométrie agressive et son équipement minimaliste – rappelant les cadres de vélo de route – est fait avant tout pour des circuits ambitieux et sportifs, pour la vitesse ou bien pour la compétition, les vélos Gravel sont avant tout des vélos confortables avec lesquels tout faire. Ce sont des vélos faits pour s’amuser en toutes circonstances. On peut dire la même chose des courses de Gravel, qui sont bien plus agréables que les courses de Cyclo Cross malgré leur caractère sportif qui vient avant tout de la longueur des étapes.

Au premier regard, toutefois, les vélos Gravel et de Cyclo Cross peuvent avoir l’air extraordinairement similaires. Les deux ressemblent à des vélos de route, avec des cintres recourbés ; et les deux sont chaussés de gros pneus pour rouler sur des terrains accidentés. Malgré cela, pour les raisons techniques citées plus tôt, de subtiles différences permettent de séparer les deux familles de vélos. Cinq éléments sont à retenir en particulier : la géométrie et la forme du cadre, le dégagement des pneus, le matériau du cadre, les options de montage d’accessoires prévues par le cadre, et enfin l’équipement, c’est-à-dire le choix des composants du montage final.

Comparaison entre un cadre Gravel et un cadre Cyclo Cross

La différence entre un vélo Gravel et un vélo de Cyclo Cross est particulièrement évidente lorsqu’on compare leurs cadres. À cause des contraintes techniques différentes de chaque sport, les cadres Gravel et les cadres Cyclocross ont des géométries et des spécifications techniques différentes. De fait, au premier regard, les cadres Gravel comme les cadres Cyclocross ne sont pas très différents d’un cadre de vélo route classique : l’angle de direction d’un vélo Gravel ou de Cyclo Cross est généralement de 73 ou 74 degrés. Le tube de selle est aussi généralement incliné de 73 ou 74 degrés. En principe, plus le tube supérieur est court, plus le coureur se tient droit et plus le vélo est confortable.

Les cadres Gravel ont un empattement plus long, et les cadres Cyclo Cross un boitier de pédalier plus haut

Une des différences essentielles entre la géométrie des cadres Gravel et celle des cadres Cyclocross est l’empattement plus long des vélos Gravel, qui est là pour offrir une meilleure stabilité sur les chemins de terre. Les cadres Cyclocross, en revanche, ont un empattement réduit pour plus d’agilité dans les virages serrés. Dans les circuits anguleux des compétitions de Cyclo Cross, ce n’est pas un avantage à prendre à la légère ! Un autre élément typique des vélos Gravel est leur boitier de pédalier assez bas. Le centre de gravité abaissé, combiné à l’empattement long, améliore la stabilité et fluidifie le pédalage. Les vélos de Cyclo Cross sont généralement munis de boitiers de pédaliers plus hauts. Lors des courses de Cyclo Cross, vous serez amenés à sauter par-dessus des obstacles : le boitier de pédalier surélevé, plus loin du sol, aide à réussir son coup sans tomber.

Une autre différence entre les vélos Gravel et les vélos de Cyclo Cross, en termes de géométrie : la forme du cadre. Les cadres Cyclocross sont généralement formés d’un grand triangle ouvert, avec un tube supérieur droit pour mieux porter le vélo sur l’épaule droite lors du franchissement d’un obstacle en course. En ce qui concerne les cadres Gravel, les fabricants s’autorisent souvent plus de fantaisie en termes de formes et de design du cadre.

Les cadres Gravel ont plus de dégagement que les cadres Cyclo Cross

Bien sûr, les cadres Cyclocross ont aussi besoin d’être stables sur les chemins ; mais ils diffèrent des cadres Gravel en un autre point essentiel : le dégagement des pneus. D’après les règles officielles de l’UCI, la largeur des pneus en compétition de Cyclo Cross est limitée à 33mm. La largeur typique d’un pneu de Cyclo Cross est généralement comprise entre un 32mm musclé et un petit 35mm départ usine. Le dégagement des cadres Cyclocross est donc significativement moindre que celui des vélos Gravel modernes, qu’on voit souvent chaussés de pneus de 40mm ou 50mm, voire au-delà. Il y a une très bonne raison pour cette différence : leurs pneus larges garantissent aux vélos Gravel une meilleure traction et les rendent plus confortables sur les chemins accidentés. Même sur un vélo Gravel chargé de sacs pour le bikepacking, les gros pneus ont un impact positif sur la maniabilité. Un vélo de Cyclo Cross, en revanche, est une pure machine sportive qui n’est presque jamais utilisée chargée. En plus de cela, la largeur de pneu spécifiée par l’UCI en raison des rapports historiques directs entre le Cyclo Cross et le cyclisme sur route garantit aux cadres des proportions homogènes.

Les cadres Gravel ont plus d’œillets que les cadres Cyclo Cross

Une autre différence essentielle entre les cadres Gravel et les cadres Cyclocross est la présence ou non d’œillets pour fixer des accessoires. Certains vélos de Cyclo Cross sont pourvus d’œillets pour porte-bidons, pour garde-boues et porte-bagages, mais la plupart des cadres ne sont prévus que pour un ou deux porte-bidons. Et ce pour une raison très simple : on n’a pas besoin d’un porte-bagage sur une course de Cyclo Cross... Au contraire, les vélos doivent être les plus légers possibles. C’est une autre histoire côté Gravel. Là, on n’a jamais trop d’œillets : pour accrocher un troisième (un quatrième ?!) porte-bidon, des sacoches à visser, des garde-boues, des porte-bagages… Tout pour ne manquer de rien pendant vos aventures hors des sentiers battus.

Cadre Gravel et cadre Cyclo Cross : les différences en un coup d’œil

Cadres Gravel

Cadres Cyclo Cross

  • Géométrie : les vélos Gravel sont généralement faits pour être plus confortables qu’un vélo de Cyclo Cross, car ils sont faits pour de plus grandes distances.
  • Forme : les vélos Gravel peuvent aussi bien avoir un cadre droit qu’un tube supérieur incliné.
  • Dégagement : la plupart des vélos Gravel ont des pneus de 40mm ou plus. Le dégagement d’un vélo Gravel est donc largement supérieur à celui d’un vélo de Cyclo Cross.
  • Œillets : les vélos Gravel sont toujours munis de nombreux points de fixations pour plusieurs porte-bidons, des sacoches, des garde-boues et des porte-bagages.
  • Matériau : Les cadres vélo Gravel, comme les cadres de vélo route, sont disponibles dans tous les matériaux. Toutefois, l’aluminium (pour sa durabilité en usage tout-terrain) et les cadres Gravel titane (pour des cadres Gravel classiques et confortables) sont particulièrement populaires. Les cadres Gravel carbone sont aussi de plus en plus populaires, grâce à l’essor du Gravel en tant que discipline mixte entre route et chemins.
  • Poids : les cadres Gravel ne sont pas aussi optimisés pour la légèreté que les cadres Cyclo Cross. L’accent est plutôt mis sur la solidité et le confort. C'est pourquoi notre gamme comprend également quelques cadres Gravel acier.
  • Géométrie : les vélos de Cyclo Cross sont des équipements sportifs faits pour un usage agressif. Ils sont généralement dotés d’un boîtier de pédalier réhaussé et d’un empattement plus court.
  • Forme : les kits cadre Cyclo Cross ont le plus souvent un tube supérieur droit. Ils sont aussi construits autour d’un grand triangle central, pour pouvoir être facilement glissés sur une épaule lors du franchissement d’obstacles pendant les courses de Cyclo Cross.
  • Dégagement : D’après les règles officielles de l’UCI, la largeur d’un pneu de Cyclo Cross ne doit pas dépasser 33mm. La largeur des pneus d’un vélo de Cyclo Cross est donc généralement comprise entre 32 et 35mm.
  • Œillets : Le plus souvent, ces cadres n’auront d’œillets que pour un ou deux porte-bidons. Certains proposent des points d’attache pour des garde-boue.
  • Matériau : Les cadres Cyclo Cross, comme les cadres de route, sont disponibles dans tous les matériaux. Toutefois, l’aluminium (pour sa durabilité en usage tout-terrain) et le carbone (pour des vélos sportifs et de compétition) sont particulièrement populaires.
  • Poids : Les cadres Cyclo Cross sont faits pour être les plus légers possibles. Cela leur permet d’accélérer plus vite et les rend plus faciles à porter.

Prendre une décision : Est-ce qu’il vous faut un cadre Gravel, ou un cadre Cyclo Cross ?

Adeptes du guidon recourbé, sachez que lors du choix de votre prochain cadre pour aller rouler en forêt ou sur les chemins, l’essentiel se trouvera dans les détails. Que vous ayez besoin d’un cadre Gravel ou d'un cadre Cyclocross dépend avant tout de vos préférences personnelles. Si vous prévoyez d’enchaîner de longues distances sur des terrains variés, alors le Gravel est fait pour vous. Si, au contraire, ce sont les compétitions de Cyclo Cross ou l’entraînement intense dans la forêt qui vous intéressent et que vous êtes à la recherche d’un vélo rapide et léger, alors un cadre Cyclocross fera sûrement votre bonheur. Chez BIKE24, vous ne manquerez jamais de choix dans l’une ou l’autre catégorie : du kit cadre Cyclocross en carbone le plus légers au kit cadre Gravel en titane le plus confortable. Avec nous, posez les bases de votre prochaine aventure sportive loin des sentiers battus !