Plus de 800 marques
Retours faciles et gratuits sous 30 jours

Vélos électriques : le plaisir du cyclisme grâce à l'assistance électrique

L'époque où les utilisateurs de vélos dotés d'un moteur électrique faisaient sourire de nombreux coureurs cyclistes est révolue. Aujourd'hui, l'essentiel est de pouvoir s'échapper et se faire plaisir sur nos deux roues ! L'image des vélos électriques a effectivement évolué grâce au développement de nouvelles technologies qui offrent de meilleures performances. Avec leurs moteurs et leurs batteries compacts et discrets, il est devenu difficile d'identifier les VAE au premier coup d'œil. Continuer de lire

Classement par Popularité

Vélo électrique, Pédélec, VAE : qu'est-ce qui les différencie ?

De nos jours, les VAE n'ont plus rien en commun avec les modèles de première génération, encombrants, très lourds et proposant une autonomie limitée. Vous trouverez autant de plaisir à rouler avec un vélo électrique moderne sur de longs parcours qu'avec un VTT lancé sur les sentiers ! Autre avantage non négligeable, ils permettent aux personnes plus âgées ou en mauvaise condition physique de rester actives.

Leur popularité croissante est en partie due au fait qu'ils sont désormais disponibles dans toutes les versions possibles et imaginables, des vélos de ville confortables aux VTT sportifs électriques, en passant par les vélos de route électriques. Chacun peut donc trouver le vélo électrique qui correspond le mieux à son terrain de prédilection.

Vous envisagez d'acheter un vélo électrique ? Vous ne tarderez pas, dans ce cas, à découvrir différentes dénominations lors de vos recherches et vous vous demanderez certainement à quoi elles correspondent. Précisons, au passage, que les termes utilisés dans le langage courant diffèrent des définitions figurant dans la législation routière.

Vélo électrique

Le terme « vélo électrique » peut désigner tout type de vélo équipé d'un moteur électrique fonctionnant sur batterie. Les législations française (arrêté du 9 février 2009 relatif aux modalités d'immatriculation des véhicules) et européenne (directive 2002/24/CE du Parlement européen et du Conseil) établissent une distinction en fonction de la puissance moteur maximale du vélo et de la vitesse maximale atteinte grâce à l'assistance électrique pour les exigences d'immatriculation. Si le moteur assure uniquement une assistance au pédalage, est doté d'une puissance maximale de 250 watts et ne vous permet pas d'atteindre une vitesse supérieure à 25 km/h, le vélo est considéré comme un vélo standard aux yeux de la loi et ne nécessite pas d'immatriculation. Il s'agit alors d'un vélo à assistance électrique (VAE). Lorsque la puissance du moteur est supérieure à 250 watts et que la vitesse atteinte grâce au cyclo pédalage ne dépasse pas 25 km/h, le vélo appartient à la classe des cyclomoteurs (classe L1e-a) et doit être immatriculé. Si le vélo peut atteindre une vitesse maximale de 45 km/h grâce à l'assistance électrique et/ou si vous pouvez accélérer sans pédaler, il appartient alors à la classe des cyclomoteurs (classe L1e-b) et doit être immatriculé. Dans ces deux derniers cas, vous devrez être âgé de 14 ans au minimum pour l'utiliser, disposer d'un permis de conduire A, B ou AM (« Apprenti Motard ») et assurer votre vélo.

Pédélec

Un Pédélec est un type de vélo électrique dont le moteur fournit uniquement une aide au pédalage, un VAE en somme. Selon les besoins, il permet de choisir entre plusieurs niveaux d'assistance pour complémenter la force des jambes. Il n'est toutefois pas possible d'accélérer sans pédaler avec ce type de vélo. Le moteur d'un Pédélec affiche une puissance maximale de 250 watts et permet au cycliste d'atteindre une vitesse maximale de 25 km/h avec assistance. Si vous souhaitez rouler plus vite, vous devez utiliser votre propre force musculaire. Pour circuler avec un Pédélec, aucune immatriculation, police d'assurance ou détention de permis n'est requise.

S-Pédélec

Les vélos électriques très performants équipés d'un moteur d'une puissance généralement comprise entre 300 et 500 watts, et allant parfois jusqu'à 1 000 watts, et d'une assistance au pédalage permettant d'atteindre une vitesse maximale de 45 km/h sont appelés des Speed Pédélec ou S-Pédélec (on trouve également couramment le terme « Speed bike »). Selon la législation française, ils ne font plus partie de la catégorie des vélos, mais de celle des cyclomoteurs. Par conséquent, vous aurez besoin d'une immatriculation, d'une assurance et d'un permis de catégorie AM (inclus dans les permis A et B). Il est interdit d'utiliser un S-Pédélec sur les pistes cyclables en agglomération, vous ne pouvez donc rouler que sur la route en portant obligatoirement un casque. Hors agglomération, vous avez également l'obligation de circuler sur la chaussée, ce type de vélo relevant de la catégorie des cyclomoteurs.

Nous venons donc de passer en revue les définitions légales des différents types de vélos électriques. Dans le langage courant, presque aucune différence n'est faite entre un vélo électrique au sens large et un VAE. Dans la pratique, la plupart des vélos électriques vendus en France sont des VAE, ou Pédélec. Pour aider ses clients à trouver plus facilement le vélo de leurs rêves, BIKE24 a choisi une solution simple : tous les vélos équipés d'un moteur électrique sont désignés par le terme « vélo électrique ». Dès lors, pour savoir si un modèle appartient au type S-Pédélec (c'est-à-dire, un cyclomoteur) ou au type Pédélec, il vous suffit de consulter la fiche technique du modèle en question pour découvrir la vitesse maximale atteinte avec assistance.

Quel type de vélo électrique vous conviendra le mieux ?

Tout comme il existe différents types de vélos, il existe aussi différents types de vélos électriques. Les plus courants sont les vélos de cyclotourisme ou de randonnée et les VTC équipés d'un moteur électrique, les VTT électriques (appelés VTTAE) ou les vélos de ville à assistance électrique.

Pour savoir quel type de vélo électrique choisir, vous devez principalement tenir compte de vos habitudes de conduite et de vos préférences. Si vous préférez le tout-terrain, un VTT électrique vous procurera bien plus de plaisir qu'un vélo de ville. Grâce à l'assistance électrique, les montées les plus raides ne vous poseront plus aucune difficulté à l'avenir. Si vous préférez flâner sur les pistes cyclables, nous vous conseillons plutôt un vélo de cyclotourisme ou un vélo fitness. L'assistance électrique fournie par le moteur vous aidera à conserver votre énergie lors des sorties à vélo se déroulant sur plusieurs jours. Au quotidien, les vélos de ville ou les VTC électriques entièrement équipés, avec éclairage, garde-boue et porte-bagages, constituent le choix idéal.

Quel type de moteur équipe votre vélo électrique ?

Une fois que vous avez répondu aux questions ci-dessus, il reste encore un autre point à éclaircir : quel type de moteur choisir ? Au fil du temps, différentes technologies et plusieurs fabricants se sont établis sur le marché :

  • Vélo électrique avec moteur avant : l'entraînement est effectué au niveau du moyeu avant.
  • Vélo électrique avec moteur central : l'entraînement est effectué au niveau du pédalier.
  • Vélo électrique avec moteur arrière : l'entraînement est effectué au niveau du moyeu arrière.

Les VTT électriques, par exemple, sont généralement équipés d'un moteur central, qui assure un centre de gravité bas et offre ainsi un bon équilibre au cycliste.

Chaque type de moteur affiche une puissance et des niveaux d'assistance différents qui découlent du couple du moteur. La plupart des moteurs électriques équipant les Pédélec, y compris la plupart des VTT électriques proposés par BIKE24, proviennent des fabricants suivants :

  • Bosch
  • Shimano
  • Specialized ou Brose

 

Informations importantes relatives aux batteries des vélos électriques

Pour finir, abordons rapidement la question des batteries. L'autonomie joue un rôle prépondérant lorsqu'il s'agit de vélo électrique. Outre la capacité de la batterie, plusieurs facteurs ont une influence sur l'autonomie : la vitesse moyenne, les niveaux d'assistance, le poids total du vélo et le profil altimétrique du parcours. C'est pourquoi toutes les données relatives à l'autonomie d'un Pédélec restent des approximations.

Lors de l'achat d'un vélo électrique, il convient également de vérifier si la batterie est, ou non, intégrée de manière fixe dans le cadre du vélo. Certains modèles permettent de retirer la batterie pour la recharger, d'autres non. Avec un vélo électrique équipé d'une batterie fixe, vous devez vous assurer de disposer d'une source électrique à proximité de l'endroit où vous stockez votre vélo. Prêtez une attention particulière à ce point avant l'achat.

La plupart des modèles intègrent la batterie dans le cadre de manière à ce qu'elle reste invisible de l'extérieur. La recharge de la batterie s'effectue alors à l'aide d'un chargeur branché à une prise située sur le vélo. Certains modèles de vélos électriques intègrent la batterie à un support situé sur le cadre ou le porte-bagages, ce qui permet de la retirer. Il est dès lors possible de la charger à l'aide d'un chargeur externe. La durée de chargement dépend de la puissance du chargeur et de la capacité de la batterie. Le chargement complet de la batterie d'un Pédélec peut durer entre deux et cinq heures. Si votre vélo électrique n'offre plus une autonomie suffisante, vous pouvez sans problème remplacer la batterie ou le chargeur.

Vous souhaitez acheter votre vélo électrique en ligne ? BIKE24 vous aide dans votre démarche !

Si vous avez l'intention d'acheter votre vélo électrique en ligne, déterminez tout d'abord la taille de cadre dont vous avez besoin, puis validez votre commande.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter nos collaborateurs expérimentés du service clientèle BIKE24. Enfin, votre vélo électrique sera assemblé par nos mécaniciens, puis livré à votre domicile.