Plus de 800 marques
Retours faciles et gratuits
Livraison gratuite à partir de 100 €6

La chaîne de vélo : le maillon essentiel de la chaîne de transmission

Les cyclistes ou les acheteurs potentiels d’un vélo s’intéressent principalement au cadre, aux fourches ou aux roues. Mais ils oublient bien souvent un composant, à tort : la chaîne de vélo. Les chaînes de vélo transmettent la force en toute fiabilité depuis plus de 130 ans depuis la manivelle vers la roue arrière. Aujourd’hui, elles sont uniquement remplaçables en partie et constituent une pièce de référence incontournable sur les vélos de course et les VTT les plus modernes. Continuer de lire

Le développement des chaînes de vélo

Au XIXe siècle, le vélo a connu une ère véritablement très prolifique. Les vélos se sont développés avec le début de l’industrialisation pour devenir petit à petit un moyen de transport abordable à part entière. 
Sur le grand bi encore très répandu au début, la force n’était pas transmise par une chaîne, mais directement via une manivelle à la roue avant directrice. Le risque de chute était encore plus important, sans compter la hauteur et l’absence de freins. Les vélos de l’époque étaient plutôt « casse-cou ».  
L’arrivée du vélocipède plus sécurisé devait changer les choses. Il possédait deux roues de la même taille, une fourche avant inclinée vers l’arrière et une selle largement décalée derrière le vilebrequin. Mais il fallait quand même transmettre la force avec ce nouveau concept de vélo. C’est alors qu’a été créée la transmission par chaîne. La force du cycliste était transmise comme aujourd’hui par le biais d’un plateau, d’un pignon et d’une chaîne spéciale pour vélo. Ce type de vélo conçu en 1870 a servi de prototype pour tous les vélos modernes.

La puissance du cycliste était toutefois transmise peu efficacement en raison d’un frottement trop important. Des ingénieurs inventifs, comme le Suisse Hans Renold, se sont intéressés à ce problème et ont découvert que la chaîne de vélo constituait le composant le plus important à optimiser. Avec sa chaîne à rouleaux brevetée en 1880, il est considéré comme l’inventeur de la chaîne de vélo actuelle. D’autres innovations ont vu le jour au XXe siècle, notamment des chaînes spéciales pour dérailleurs, mais le principe de base reste le même encore aujourd’hui. Nous aimerions donc vous présenter plus en détail la conception d’une chaîne de vélo moderne ci-dessous. 

La conception des chaînes de vélo modernes

Chaque chaîne se compose de plusieurs maillons en métal. C’est également le cas des chaînes de vélo qui comptaient déjà plus de 100 maillons. Il existe toutefois des différences flagrantes entre les anciennes chaînes et les chaînes modernes. Les chaînes d’aujourd’hui doivent être stables et transmettre la force avec le minimum de perte de charge. 
Une chaîne de vélo se compose de paires de maillons situés dans un même plan. Ces maillons se composent de :

  1. Plaque mobile externe
  2. Plaque interne avec collerette d’appui
  3. Rivets pour les raccords
  4. Gaines ou rouleaux mobiles situés sur les boulons

Voici aussi la désignation : chaînes à rouleaux. Toutes les chaînes de vélo actuelles à 114 ou 116 maillons sont composées exclusivement d’acier.  
Pour ne laisser aucune chance à la rouille, nous vous recommandons au moins une chaîne avec des plaques extérieures chromées ou nickelées. Il est encore mieux d’utiliser des modèles entièrement nickelés ou chromés.
Même si la surface des 114 maillons de la chaîne est de bonne qualité, il est indispensable de bien la lubrifier pour une protection durable contre la corrosion. C’est pourquoi votre chaîne de vélo doit toujours être suffisamment lubrifiée avec de l’huile, un lubrifiant sec ou de la cire. En savoir plus ici : Prenez soin de votre chaîne de vélo !

Tige de rivet et attache rapide

Les extrémités étaient longtemps connectées avec un dérive-chaîne spécial et une tige de rivet. Cette variante était peu onéreuse, mais aussi sujette aux dysfonctionnements. Si vous voulez acheter une tige de rivet, vous devez savoir si votre vélo est équipé de 9, 10, 11 ou 12 vitesses. La longueur du rivet en dépend. Chaque rivet n’est utilisable qu’une seule fois. 
C’est différent dans le cas d’attaches rapides où ils peuvent être utilisés plusieurs fois. Les attaches rapides ou les attaches pour chaînes de vélo portent des noms différents selon les fabricants. Chez Shimano, on parle par exemple de Quick Link, chez SRAM de PowerLink, chez KMC de MissingLink ou simplement de Link chez Wippermann Connex. 

Remarque : des maillons adaptés peuvent sans problème être utilisés sur une chaîne trop courte avec une attache rapide supplémentaire.

Nous verrons ci-dessous quelles sont les différences entre les chaînes de vélo et comment vous pouvez identifier le type de chaîne utilisé sur votre vélo.

De quelle chaîne de vélo ai-je besoin ?

La boutique BIKE24 vous propose un grand nombre de chaînes de vélo. Si vous recherchez une nouvelle chaîne pour votre vélo, il peut être difficile de trouver le bon modèle. Vous vous poserez certainement ce type de questions : De quelle chaîne ai-je besoin pour mon VTT ? Que signifie « 9 vitesses » ?

Aucune crainte, nous vous apportons notre aide et nous vous indiquons les points à prendre en compte lorsque vous achetez une nouvelle chaîne de vélo ! 
Bonne nouvelle pour commencer : sur toutes les chaînes, l’écart extérieur entre deux maillons (également appelé pas) est toujours de 1/2 pouce. Il existe des différences au niveau de la largeur intérieure entre les plaques internes et de la largeur externe des maillons (également appelée longueur de rivet) mesurée au niveau des plaques externes.

Les chaînes spéciales Singlespeed pour moyeux à vitesses intégrées, moyeux à rétropédalage, BMX et vélos de piste sont plus larges avec 1/8" intérieur et utilisent des matériaux plus épais pour le plateau et le pignon. Si vous êtes équipé d’un vélo avec moyeu à vitesses intégrées ou d’une transmission Singlespeed, vous profiterez d’une bonne durabilité. Il existe aussi des chaînes de vélo de 3/32 pouces pour moyeux à vitesses intégrées, vélos électriques et BMX. Avant d’acheter une chaîne de vélo pour votre moyeu à vitesses intégrées ou votre transmission Singlespeed, il est conseillé de déterminer l’épaisseur du pignon et du plateau. Une chaîne de 1/8 pouce est compatible avec un pignon de 3/32", mais il y aura trop de jeu dans le sens transversal entre les dents. Une chaîne de 3/32 pouces n’est absolument pas compatible avec un plateau et un pignon de 1/8 pouce. 
Ces chaînes de 3/32" ont la même dimension que les dérailleurs à 6/7/8 vitesses et inversement. Les dérailleurs sont souvent aussi équipés de plaques externes chanfreinées pour une meilleure efficacité. Les chaînes destinées aux vélos électriques sont renforcées pour résister durablement à la force supplémentaire du moteur.  
Des courroies crantées en caoutchouc constituent une bonne alternative pour les transmissions à 1 vitesse avec ligne de chaîne droite. Les entraînements par courroie plus onéreux offrent davantage de durabilité et de souplesse.

À partir de 9 vitesses, la largeur intérieure s’élève uniquement à 11/128 pouces et la largeur extérieure diminue encore. Ces modifications sont nécessaires car le nombre plus élevé de pignons à cassettes à l’arrière exige une chaîne de vélo plus flexible et plus fine. Le tableau suivant présente la largeur qui diminue en fonction du nombre de vitesses.

Nombre de vitesses Dimension extérieure Taille
9 vitesses 6,7 mm (SRAM PC-951) 1/2" x 11/128"
10 vitesses 5,9 mm (Connex 10SG) 1/2" x 11/128"
11 vitesses 5,65 mm (KMC X11SL) 1/2" x 11/128"
12 vitesses 5,15 mm (Campagnolo Record 12s) 1/2" x 11/128"

 

Une chaîne de vélo de 11 vitesses ou 12 vitesses n’affiche pas de différence de taille d’après les données du fabricant. C’est pourquoi vous devez savoir avant d’acheter combien de vitesses compte votre vélo. 
En cas de doute, nos experts BIKE24 vous recommandent de vérifier la largeur avec un pied à coulisse.

Vélo de course ou VTT : la question de la chaîne se pose-t-elle aussi ?

D’après notre expérience, si vous comptez 9 ou 10 vitesses, vous pouvez utiliser le même modèle pour un vélo de course ou un VTT, à condition que la longueur coïncide.  
Les chaînes spécialement conçues pour les vélos de course sont généralement plus légères à cause de maillons creux et de plaques remaniées, mais elles sont aussi plus sensibles à la saleté, ce qui favorise l’usure.

À partir de 11 et surtout 12 vitesses, la tolérance diminue pour un changement de vitesses fluide, car les écarts entre les pignons sont plus faibles.  
C’est pourquoi si votre vélo est équipé d’une transmission pour vélo de course ou VTT, vous devriez utiliser les chaînes spéciales recommandées par les fabricants. Les grands noms du secteur comme Shimano, SRAM et Campagnolo conseillent d’utiliser la bonne combinaison de cassettes, de chaînes et de plateaux pour un changement de vitesse optimal et une transmission de force idéale.

BIKE24 distingue bien les chaînes pour VTT des chaînes pour vélos de course dans sa boutique. 
La plupart des chaînes proposées affichent un fini argenté en raison de leur couche extérieure chromée. Il existe aussi des modèles exotiques, comme des chaînes de vélo noires avec des rivets rouges par exemple ou des chaînes dorées avec un revêtement titane-nitride. Vous attirerez certainement beaucoup l’attention avec ces transmissions si vous en prenez bien soin.

La bonne longueur de chaîne : combien de maillons sont nécessaires ?

Pour savoir si vous devez commander une chaîne avec 112, 114 ou 116 maillons, vous devez connaître la longueur de la base arrière ou la taille de cadre, le type de cadre (Fully ou Hardtail) et le nombre de dents des plateaux. Le plus simple est de compter le nombre de maillons de votre ancienne chaîne. Si vous avez déjà jeté votre ancienne chaîne ou si elle était trop longue, il existe plusieurs façons de trouver la longueur de chaîne idéale.

Vous pouvez calculer la longueur de chaîne optimale avec une formule :

Longueur de chaîne = 0,157 x a + 1/2 Z1 + 1/2 Z2 + 2

a = Longueur de la base arrière en mm (milieu de l’axe du pédalier jusqu’au milieu de l’essieu arrière) 
Z1 = Nombre de dents du plus grand plateau (devant) 
Z2 = Nombre de dents du plus grand pignon (cassette à l’arrière)

Vous devrez arrondir le résultat pour obtenir un chiffre pair. Par exemple, si vous obtenez 113, vous choisirez une chaîne à 114 maillons, et si vous obtenez 115, vous choisirez 116 maillons. 
Les chaînes particulièrement longues avec 116 maillons sont aussi utiles pour les chaînes synchrones sur les tandems. Pour une transmission simultanée de la force du cycliste avant (pilote ou conducteur) et du cycliste arrière (stoker), la chaîne se compose souvent de deux chaînes raccordées.

Outre la méthode mathématique, il existe encore d’autres variantes pratiques.  
Nous souhaitons vous présenter rapidement la méthode SRAM.  
La nouvelle chaîne est placée sur le plus grand pignon et le plateau en respectant le sens de roulement. Le dérailleur arrière n’est pas impliqué. L’extrémité gauche est alors légèrement tendue contre l’extrémité droite. Votre chaîne de vélo doit alors être raccourcie au niveau de l’extrémité droite après le chevauchement du troisième maillon de l’extrémité gauche. Vous devriez avoir deux maillons internes aux extrémités.

 

Prenez soin de votre chaîne de vélo !

Au plus tard quand votre transmission couine ou crisse, c’est que votre chaîne n’est pas assez lubrifiée et tourne à sec. Cela engendre inévitablement une usure plus rapide des plateaux, des cassettes et de la chaîne de vélo. Vous ne devez pas perdre de temps et lubrifier votre chaîne ou l’enduire de cire spéciale ou de lubrifiant sec. Lorsqu’il s’agit de choisir un lubrifiant, de nombreux cyclistes ont leur propre philosophie. Nous vous présentons en détail les avantages et les inconvénients ailleurs.

La majorité des chaînes de vélo disponibles sont lubrifiées en usine par machine. Nous vous expliquons ici comment lubrifier votre chaîne de vélo. Vous pouvez directement appliquer l’huile sans autre préparation préalable. Les lubrifiants pour chaînes de vélo présentent l’avantage d’être disponibles aisément et ils peuvent être mélangés avec les produits d’autres fabricants.

Avant de traiter la pièce indispensable à la transmission de la force avec un lubrifiant propre, vous devez nettoyer toute la transmission par chaîne. 
Pour éliminer d’importants restes de lubrifiants, il peut être utile d’utiliser un tournevis fin. Vous pouvez ensuite commencer à frotter les cassettes, la chaîne et les pignons avec un chiffon enduit d’huile nettoyante fluide. Entourez la chaîne dans le chiffon et commencez à tourner vers l’arrière. Selon le degré de saleté, vous devez peut-être répéter cette tâche plusieurs fois jusqu’à ce que la chaîne brille à nouveau.

C’est encore plus agréable et moins salissant avec un appareil de nettoyage de chaîne spécial. Vous pouvez ouvrir cet accessoire et l’installer sur la chaîne. Rempli de produit nettoyant pour chaîne et doté de brosses internes tout autour, il nettoie rapidement votre chaîne pour des maillons bien brillants.

Il s’agit maintenant de lubrifier la chaîne de vélo. Pour bien la lubrifier, commencez par appliquer le lubrifiant de manière ciblée entre les chevauchements des plaques et sur les rouleaux.

Concernant la quantité d’huile, nous vous recommandons, dans le respect de l’environnement, autant que nécessaire et aussi peu que possible !

Lorsque la partie de la chaîne orientée vers vous est suffisamment lubrifiée, vous pouvez continuer à tourner la chaîne avec la manivelle pour lubrifier les maillons restants. 
Pour que le lubrifiant puisse bien pénétrer profondément dans la chaîne, il faut le laisser agir un certain temps, dans l’idéal une nuit. Avant la prochaine sortie, prenez un chiffon propre et passez-le encore une fois sur la chaîne en entourant les plaques externes.

Changer la chaîne d’un vélo : aucun problème

Malgré un entretien intensif, le système de transmission d’un vélo s’use et la chaîne s’allonge. Vous pouvez effectuer une vérification avec un testeur de chaîne ou, si vous êtes connaisseur, avec un pied à coulisse. D’autres indices évidents qui prouvent que votre transmission doit être remplacée sont un mauvais passage des vitesses et une chaîne qui saute.

Pour ouvrir la chaîne de vélo et pour le montage, vous avez besoin au moins d’une riveteuse pour chaîne de vélo, d’une pince multiprise et éventuellement d’une pince pour attache rapide. Si vous devez aussi remplacer des pignons usés et peut-être d’anciens plateaux, vous devez aussi changer la chaîne. Il s’agit donc de monter, de raccourcir et de refermer la nouvelle chaîne. 
Pour savoir comment trouver la bonne longueur de chaîne, consultez la section La bonne longueur de chaîne : combien de maillons sont nécessaires ? 
Si vous avez coupé la chaîne à la bonne longueur, enfilez l’extrémité gauche de la chaîne dans le dérailleur arrière (au niveau du galet supérieur, vers l’arrière autour du galet inférieur) avant de la verrouiller avec une attache rapide montée dans le sens du roulement. Pour la fermer, tournez jusqu’à ce qu’elle se trouve au-dessus de la base arrière, tenez fermement la roue arrière et appuyez sur la manivelle dans le sens contraire. Après avoir entendu un clic, votre système de transmission sera prêt pour parcourir de nombreux kilomètres.