COVID-19 : Délai de livraison3 3-5 jours ouvrables vers la France - Option DHL Express

800.000 clients actifs

VTT et équipement spécial pour downhill, enduro et gravity

Vous accélérez, choisissez votre ligne, sautez dans les airs et atterrissez en direction du prochain virage relevé pour faire monter encore plus l’adrénaline. Dans les disciplines VTT gravity grande vitesse comme downhill, enduro et freeride, les parcours fluides et les sensations fortes forment une combinaison excitante sur les trails. Afin de vous aider à composer votre équipement gravity individuel, nous avons rassemblé dans notre boutique de vélos gravity une sélection de composants durables, de VTT tout suspendus, de vêtements, de casques, de protecteurs et d’autres accessoires pour vous.

Continuer de lire

POC

POC Joint VPD 2.0 Long Knee Guard - 1002 Uranium Black
Photo produit de POC Joint VPD 2.0 Long Knee Guard - 1002 Uranium Black

125,03 €*

Endura

Endura MT500 Burner Short II - forest green
Photo produit de Endura MT500 Burner Short II - forest green

80,66 €*

TSG

TSG Drop Rain DH Pants - black
Photo produit de TSG Drop Rain DH Pants - black

105,87 €*

Ride Concepts

Ride Concepts Transition Clip Chaussure VTT Homme - Charcoal/Grey
Photo produit de Ride Concepts Transition Clip Chaussure VTT Homme - Charcoal/Grey

151,25 €*

Troy Lee Designs

Troy Lee Designs D3 Fiberlite Casque - Mono Black
Photo produit de Troy Lee Designs D3 Fiberlite Casque - Mono Black

239,99 €*

FOX Racing

FOX Proframe Matte Fullface Helmet - black
Photo produit de FOX Proframe Matte Fullface Helmet - black

196,63 €*

FOX Racing

FOX Dropframe Pro Trail Casque - noir
Photo produit de FOX Dropframe Pro Trail Casque - noir

144,19 €*

Troy Lee Designs

Troy Lee Designs D4 Carbon MIPS Casque - Stealth Black/Silver
Photo produit de Troy Lee Designs D4 Carbon MIPS Casque - Stealth Black/Silver

514,28 €*

DMT

DMT KM3 MTB Shoes - black/black
Photo produit de DMT KM3 MTB Shoes - black/black

203,69 €*

FOX Factory

FOX SLS Super Light Ressort Acier pour Amortisseur DHX2 / Van RC - Longueur Utile 205/216/230mm
Photo produit de FOX SLS Super Light Ressort Acier pour Amortisseur DHX2 / Van RC - Longueur Utile 205/216/230mm

171,42 €*

iXS

iXS Trigger Fullface Helmet - white
Photo produit de iXS Trigger Fullface Helmet - white

174,44 €*

DMT

DMT MH1 MTB Shoes - black/white
Photo produit de DMT MH1 MTB Shoes - black/white

258,14 €*

O'Neal

O'Neal Transition Full Face Helmet - SOLID black
Photo produit de O'Neal Transition Full Face Helmet - SOLID black

143,18 €*

Leatt

Leatt DBX 1.0 DH Full Face Helmet - black
Photo produit de Leatt DBX 1.0 DH Full Face Helmet - black

80,66 €*

DXC

DXC DP/ONE Tige de Selle Télescopique - Ø 31.6 mm - Moyeu 170 mm
Photo produit de DXC DP/ONE Tige de Selle Télescopique - Ø 31.6 mm - Moyeu 170 mm

110,91 €*

Leatt

Leatt DBX 4.0 Enduro Full Face Helmet - chilli
Photo produit de Leatt DBX 4.0 Enduro Full Face Helmet - chilli

227,89 €*

CHROMAG

CHROMAG Overture Saddle - black
Photo produit de CHROMAG Overture Saddle - black

60,49 €*

Amplifi

Amplifi ETrack 23L Sac à Dos Protection - noir
Photo produit de Amplifi ETrack 23L Sac à Dos Protection - noir

161,33 €*

iXS

iXS Trigger Fullface Helmet - black
Photo produit de iXS Trigger Fullface Helmet - black

174,44 €*

Troy Lee Designs

Troy Lee Designs A3 MIPS Helmet - Uno Black
Photo produit de Troy Lee Designs A3 MIPS Helmet - Uno Black

214,78 €*

iXS

iXS Xult DH Helmet - black
Photo produit de iXS Xult DH Helmet - black

238,98 €*

Troy Lee Designs

Troy Lee Designs A3 MIPS Casque - pump for peace red
Photo produit de Troy Lee Designs A3 MIPS Casque - pump for peace red

214,78 €*

Alpina

Alpina Rootage Helmet - black-neon-yellow
Photo produit de Alpina Rootage Helmet - black-neon-yellow

117,97 €*

Leatt

Leatt MTB Gravity 1.0 Helmet - onyx
Photo produit de Leatt MTB Gravity 1.0 Helmet - onyx

80,66 €*

Alpina

Alpina Rootage Evo Helmet - black matt
Photo produit de Alpina Rootage Evo Helmet - black matt

108,90 €*

100%

100% Aircraft 2 Casque - Noir/Blanc
Photo produit de 100% Aircraft 2 Casque - Noir/Blanc

422,52 €*

FOX Racing

FOX Dropframe Pro Trail Casque - Camo - grey camo
Photo produit de FOX Dropframe Pro Trail Casque - Camo - grey camo

151,25 €*

DMT

DMT KM1 Chaussures VTT - gris/noir/orange
Photo produit de DMT KM1 Chaussures VTT - gris/noir/orange

310,58 €*

Kind Shock

KS RAGE-i 31.6 Remote Dropper Seatpost - 535mm I Reach: 190mm
Photo produit de KS RAGE-i 31.6 Remote Dropper Seatpost - 535mm I Reach: 190mm

141,17 €*

Alpina

Alpina Rootage Helmet - dirt-blue matt
Photo produit de Alpina Rootage Helmet - dirt-blue matt

114,95 €*

VTT gravity et disciplines spéciales

Des termes tels que VTT gravity ou bike park sont très courants parmi les vététistes et les fans du cyclisme. Mais que se cache-t-il derrière et quelles sont les exigences de ces disciplines en ce qui concerne votre VTT et votre futur équipement ?  
Dans le texte qui suit, nous répondons à ces questions ainsi qu’à d’autres questions importantes autour des variantes enduro et downhill. 
Le vélo tout-terrain gravity se réfère aux parcours de descente avec obstacles vous permettant de surmonter la gravité et de décoller. 
Le VTT gravity comprend les disciplines générales suivantes : enduro, downhill, freeride, park, 4X, dual. Celles-ci nécessitent un équipement bien particulier. Dans la boutique BIKE24 VTT Gravity vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour être bien équipé·e. 
Nous tenons à présenter plus en détail deux disciplines très populaires ou bien deux types de terrain différents.

Enduro vs. Downhill

Enduro est une variante du VTT gravity qui voit sa popularité augmenter ces dernières années. Cela est notamment dû à la polyvalence du vélo tout-terrain et de l’équipement qui est absolument nécessaire sur les vraies pistes enduro. Un trail enduro est une combinaison de montées et de descentes raides, avec des sauts, des drops et autres obstacles. La piste est aussi bloquée avec des pierres ou coupée et recouverte de racines. Il est donc nécessaire que les cyclistes de Gravity Enduro aient une technique de conduite affinée, une bonne condition et du cran.

Une référence en termes de compétences de pilote, la discipline VTT gravity la plus difficile est le downhill. Les parcours sont sur une descente raide continue et sont parsemés d’obstacles artificiels tels que de très hauts sauts, des drops, les fameux gaps, road gaps, tables, dévers raides, champ de pierres, tapis de racines et bien plus encore. Aussi bien le pilote que le matériel doivent être extrêmement résistants aux contraintes, c’est pourquoi un vélo downhill et un équipement de protection, par exemple, casque à visière intégrale et protecteurs, sont explicitement recommandés.

Comment un VTT enduro est-il construit ?

Infographie sur le vélo enduro

Votre vélo enduro doit être très résistant face aux trails shredding exigeants avec un niveau gravity élevé. Les VTT stables, fabriqués à partir d’aluminium ou de carbone ultra léger sont généralement entièrement suspendus et sont munis d’une suspension avant d’environ 150 à 170 mm et d’une suspension arrière allant jusqu’à 170 mm (suspension utilisable en fonction du système de suspension arrière). 
La propulsion est souvent assurée par des transmissions à 1x11-12 vitesses avec une bande passante particulièrement accrue pour que vous puissiez atteindre les sommets par vos propres forces. Une autre caractéristique sont les tiges de selle réglables en hauteur, particulièrement populaires. Elles permettent de pédaler en douceur tout en assurant un espace suffisant pour les jambes dans la descente. 
Qu’est-ce qui est également important pour le downhill ? Bien évidemment des freins puissants : beaucoup de vélos Gravity Enduro misent sur des freins à disques à quatre pistons en combinaison avec un diamètre de disque de 200 mm avant et de 180 mm arrière.  
Pour que l’accélération mais aussi l’effet de freinage puissent être transmis de manière optimale et permettre de franchir même de très hauts drops, les vélos enduro sont munis de roues larges et stables de 27,5“ (650B) ou de 29“. 
Celles-ci roulent sur des pneus volumineux avec un profil à pavés régulier et une carcasse renforcée. 
Malgré ces caractéristiques de performance impressionnantes, les VTT enduro ont souvent un poids relativement faible d’environ 14 kg. Ils sont donc adaptés aux montées et sont agiles sur les terrains plats mais aussi dans les descentes avec un contact avec le trail similaire à celui d’un vélo freeride ou downhill.

À quoi reconnaît-on un VTT downhill ?

Infographie sur le vélo downhill

Les VTT contemporains sont aussi extraordinaires que les manœuvres exécutées et les vitesses atteintes en downhill. 
Le cadre et la structure sont extrêmement stables pour des sauts de grande hauteur et longueur ou pour des champs de pierres rudes. Si l’on étudie les données géométriques, y compris notamment les angles d’assise et de direction, il devient vite évident que ces vélos gravity tout suspendus sont conçus à 100 % pour la descente à grande vitesse. 
Les parcours sont également pleins de dévers, de wall rides, de sauts et de drops extrêmes. Pour arriver à maîtriser les forces qui apparaissent, il vous faut tout type de suspension. Sur la roue avant, il y a presque toujours une suspension de jusqu'à 200 mm et sur la roue arrière une suspension d’au moins 190 mm. Le débattement arrière dépend essentiellement de la combinaison d’amortisseurs et de la cinématique cadre-structure arrière. 
Même avec une moyenne de pente de 20 %, comme par exemple sur les parcours DH à Leogang, on peut compter sur une transmission supérieure. Les 1x7-10 vitesses sont équipées de cassettes à développements très rapprochés et ont été conçues pour être durables. 
Pour des ralentissements fiables pendant que vous pratiquez la discipline gravity la plus extrême, les vélos downhill sont munis de freins à disques à 4 pistons très raides ainsi que de grands disques de frein d’au moins 200 mm. La transmission des forces et de l’accélération se fait sur les vélos DH modernes avec des roues extrêmement stables de 27,5“ ou de 29“ en aluminium ou en carbone. Elles sont souvent équipées de pneus fortement profilés avec des carcasses renforcées spéciales pour une stabilité et durabilité supérieures. 
Les vélos gravity pour le downhill permettent de développer des grandes vitesses sur des parcours exigeants sur le plan technique ainsi que de réaliser des sauts avec un airtime de longue durée. En raison de la faible transmission et du poids important, généralement supérieur à 16 kg, les montées ne sont possibles que de manière très limitée.

Vélos E-Enduro et E-Downhill – Plus besoin de remonte-pente

Le saviez-vous ? En s’échinant à monter la pente avec le VTT enduro on n’arrête pas de penser : « Je suis bientôt arrivé·e ». Quelques instants plus tard, grâce à la montée d’adrénaline, on a déjà tout oublié. Ou lorsque la file d’attente devant le remonte-pente du bike park arrive jusqu’au parking lors d’un jour d’été chaud, cela signifie souvent retour à la maison. Et s’il existait des VTT qui montent presqu’aussi bien et qui descendent sur tout terrain aussi bien qu’un motocross très léger ? Avec les vélos e-enduro et e-downhill c’est tout à fait possible. De plus, ils sont destinés à presque tous les âges et peuvent être utilisés tout au long de l’année – même en hiver 😉. Les VTT e-enduro sont (à nouveau) une solution attrayante pour les montées difficiles et les VTT e-downhill pour le freeride, pour les pilotes qui sont chevronnés sur le plan technique mais qui ne sont pas en très bon état physique. Les vélos électriques enduro sont de plus en plus populaires car ils offrent suffisamment de réserves pour la plupart des styles et ils peuvent vous amener partout lors de trajets relativement longs grâce au moteur électrique. Bien évidemment, tous les modèles Fully disposent d’une structure arrière suspendue. Un effet collatéral positif du poids global important (20 kg ou plus) : Grâce au soulèvement de la masse suspendue et à leur géométrie slack, ces vélos électriques sont très stables et sans à-coups lors de trails. Le cycliste n'est plus obligé de se concentrer autant sur le guidage et le freinage. Tous les VTT électriques de qualité sans exception misent sur un concept de moteur central, ce qui a un effet positif sur l’équilibre du vélo même pendant le décollement. De plus, la roue avant ne monte pas de manière incontrôlée. Les moteurs convainquent par une puissance allant jusqu’à 800 Watt et vous assistent constamment avec 250 Watt.

S’aventurer dans un bike park gravity

Un bike park offre des parcours spécialement aménagés pour la descente, lesquels sont généralement classés selon 3 niveaux de difficulté : bleu = facile, rouge = moyen, noir = difficile. En fonction de leur constitution, les parcours sont souvent divisés dans les disciplines VTT gravity suivantes : flowtrail, pumptrack, single trail, 4X, slopestyle, enduro, freeride ou park et downhill. Les pistes, également connues comme « lines », sont parsemées d’obstacles variés.

flowtrail = peu nombreux, faciles... jusqu’au downhill = beaucoup d’obstacles exigeants

Les obstacles peuvent être contournés presque toujours via les fameuses chicken lines. 
Un avantage particulier des bike parks est le transfert au point de départ avec un remonte-pente ou en navette. Et c’est parti, souvent depuis une plate-forme de lancement, pour une accélération rapide. Au cours du trajet, il peut souvent y avoir d’autres bifurcations. Le longs des trails, les secteurs dangereux sont dûment signalés et équipés de mesures de sécurité supplémentaires.

Quel équipement VTT faut-il avoir dans un bike park ?

De notre propre expérience, nous savons que vous pouvez profiter au maximum de bike parks avec un vélo trail fully à débattement long ou avec un VTT downhill et parcourir tout type de trail selon votre expérience. Les détenteurs d’un XC et d’un trail-hardtail trouveront leur bonheur sur les pistes flow et étroites ainsi que sur les pistes de pumptrack. Un vélo dirt jump spécial est nécessaire dans le cas où le bikepark que vous visitez offre un slopstype ou une ligne de dirt. 
Si vous avez déjà été dans un bike park vous savez comment ça se passe. On commence par le flowtrail ou la piste de pumptrack pour se réchauffer avant d’essayer autre chose et de grimper. 
Le port d’un bon casque avec des caractéristiques de sécurité convaincants est indispensable.  
Étant donné que lorsqu’on pousse les limites on peut aussi avoir de mauvaises surprises et que le risque de blessure augmente avec les sauts et le parcours de sentiers exigeants, nous recommandons de porter un équipement de protection supplémentaire tel que des protège-genoux et des protège-tibias, des coudières, une protection pour le dos, une chemise de protection ou un gilet et, lorsque ça ne rigole pas du tout, une protection pour la nuque. 
Beaucoup de bike parks indiquent sur leurs pages d’accueil l’équipement de protection prescrit. 
Un casque intégral est indispensable pour ceux qui pratiquent le downhill et le freeride, mais aussi pour les vététistes enduro. Celui-ci offre une protection renforcée du menton peut être parfaitement combiné avec un masque. Pour en savoir plus lisez ici 
Si vous êtes un habitué des bike parks vous devriez aussi veiller à des chaussures VTT robustes. Les modèles de chaussures gravity sont renforcés au niveau des orteils et des talons et offrent une meilleure adhérence aux pédales plates grâce à leurs semelles spéciales. En savoir plus ici ! 
Pour compléter votre équipement VTT pour bike park, le sac à dos pour vélo avec poche d’hydratation en option et protection pour le dos intégrée est également recommandé. Il offre suffisamment de place pour ranger un imperméable, un micro-outil, une pompe, une chambre à air et un kit de réparation ainsi que des barres énergétiques. 
Chaque type de piste nécessite un réglage différent de votre suspension. C’est pourquoi nous attachons une importance particulière à l’achat d’une pompe à amortisseur.  
Pour que votre cockpit ne perde pas sa brillance avec le remonte-pente, vous pouvez par exemple envelopper la guidoline avec un vieux tuyau.

Voir et être visible : Les T-shirts manches courtes et longues et les gants adéquats sont tout aussi importants qu’un vélo rapide sur les trails. La plupart de maillots gravity sont dotés d’une coupe décontractée pour qu’il y ait suffisamment de place pour les protecteurs sous le T-shirt manches longues.

Tenues cool pour les accros à l’adrénaline

Voir et être visible : Les T-shirts manches courtes et longues cool tout comme les gants adéquats, un casque sûr, un masque et bien sûr des chaussures résistantes sont tout aussi importants qu’un vélo rapide sur les trails. Les vrais maillots gravity sont dotés d’une coupe plutôt décontractée pour qu’il y ait suffisamment de place pour les protecteurs sous le T-shirt manches longues. Ils sont souvent confectionnés à partir de tissus à séchage rapide puisque le courant d’air peut être très frais pendant la descente. En revanche, les vététistes enduro qui passent des journées entières à explorer les sentiers de randonnée sur leur selle, s’aventurant sur des montées et des descentes, misent souvent sur des T-shirts half zip de coupe normale ou tout simplement sur des T-shirts en coton aux motifs cool. Les protecteurs pour le dos ou bien les chemises de protection sont rarement utilisés. En ce qui concerne les pantalons pour l’enduro et le downhill, on applique le principe « la forme suit la fonction » et donc les shorts et les pantalons VTT fonctionnels sont dotés d’une coupe plus large aux endroits appropriés pour un confort de port plus élevé et une plus grande liberté de mouvement. Cela garantit par exemple suffisamment de place pour un pantalon intérieur avec coussin de siège au niveau des fesses ou permet d’intégrer facilement en dessous un pantalon de protection ou une protection des genoux. Les pantalons VTT longs se rétrécissent généralement au niveau des mollets ou peuvent être enroulés pour se transformer en short. Ainsi il n’y a rien qui flotte pendant la descente pour que le risque d’accrochage soit écarté. Idéalement, rien de devrait toucher le trail et aussi bien l’intérieur que l’extérieur restent au sec en cas d’intempéries. Cela est possible grâce au tissu élastique fonctionnel (p. ex. avec membrane qui protège de l’humidité et du vent), aux systèmes d’aération tels que les empiècements en mesh ou en maille, aux poignets élastiques ainsi qu’aux coutures plates. Pour améliorer la durabilité, la zone de l’assise et l’intérieur de la cuisse sont souvent renforcés.

Les pratiquants du downhill aiment bien porter des pantalons VTT longs avec une finition skinny au niveau des mollets même à des températures relativement élevées. Cela permet de limiter les égratignures en cas de contact involontaire avec le sol et de ne pas augmenter inutilement la résistance au vent. Les vététistes enduro utilisent aussi des shorts type bermuda par temps chaud pour que les genoux et les cuisses soient un peu mieux protégés du soleil mais aussi de surfaces rugueuses. Quant aux vêtements de protection, les gants à doigts longs jouent aussi un rôle important. Les modèles plus épais offrent une protection contre les égratignures par les petites branches tout en améliorant l’adhérence au guidon et au levier de frein. Cependant, si vous souhaitez vous en donner à cœur joie sans limites, il vaut mieux se munir de gants VTT avec des renforts en plastique supplémentaires au niveau du dos de la main. Ceux-ci empêchent souvent le pire en cas de contact avec des branches ou d’arêtes.

Casque, lunettes et chaussures VTT très stables

Pour compléter votre tenue gravity en beauté, il vous faudra aussi un casque bien adapté, des lunettes et des chaussures stables. En ce qui concerne la protection de la tête, les pilotes enduro ont une large gamme de produits à leur disposition. Lorsque les trails et les conditions sont d’une difficulté plutôt modérée (p. ex. virages serrés, escaliers plats, pierres de la taille d’une tête de chat), un grand nombre de pilotes optent pour un casque demi-coque qui descend plus bas à l’arrière et sur les côtés avec une très bonne aération. Sur la partie avant, les casques sont équipés d’une longue visière rabattable. De plus, les cyclistes enduro portent aussi des lunettes avec monture englobante ou un masque stylé. Les masques pour VTT gravity sont des lunettes spéciales qui protègent contre les saletés, l’humidité et les courants d’air. Ils sont plus faciles à nettoyer et peuvent être portés pendant les courses. Pour les terrains plus durs ou si vous souhaitez vous aventurer sur des tracés parsemés de sauts et de drops dans un bike park, le casque intégral est la meilleure solution pour vous. Celui-ci offre une protection complète renforcée mais est moins adapté aux randonnées à cause de l’absence d’ouvertures d’aération. Si vous aimez faire les deux le choix d’un casque modulaire full face est le meilleur compromis. Sur les pistes plutôt fluides ou pour les transferts, vous n’avez qu’à ranger la mentonnière dans le sac à dos vélo et lorsque le degré de difficulté monte vous pouvez l’ajouter à nouveau. Si vous pratiquez un terrain raide avec un casque full face vous devriez absolument le combiner avec un masque VTT. La combinaison casque-masque protège idéalement le visage. Comme le masque est connecté au casque avec une courroie il est également plus facile à enfiler et à enlever. En cas de pluie ou d’humidité votre visage et vos yeux sont protégés de la boue.

Partir du bon pied : Tout comme le vélo, les vêtements et l’équipement de protection qui doivent être plus robustes pour enduro et downhill, les chaussures VTT pour gravity doivent aussi être plus résistantes et offrir une bonne protection. Il est possible d’utiliser des chaussures mi-hautes ou, pour plus de sécurité, montantes. La semelle extérieure doit offrir une très grande surface de contact entre la pédale plate ou la pédale automatique et dotée d’une grande cage. Sur les modèles de chaussures disponibles pour enduro et downhill, celle-ci est notamment assurée par une couche en caoutchouc régulière avec profil à pavés négatif ou adhérant. Les semelles de chaussures pour pédales automatiques sont également munies d’un guide spécial au niveau de la cale de pédale qui aide à monter et à descendre du vélo malgré une accroche ultra ferme. Les bords de la semelle avant et arrière doivent être biseautés pour plus de confort pendant la marche. Un peu plus haut, les zones des talons et des orteils sont bien protégées sur une bonne paire de chaussures gravity. Idéalement, le métatarse est également soutenu par une grande languette molletonnée. La chaussure se ferme généralement avec une fermeture velcro qui fixe encore mieux la chaussure au niveau du métatarse et de la cheville. L’intérieur d’une chaussure VTT adéquate doit aussi être à la hauteur des conditions les plus difficiles. Des systèmes de semelle intermédiaires sont utilisés pour amortir les chocs tout en rendant la chaussure plus rigide.

Pièces VTT pour pédaler encore plus à fond !

Pour les drops extrêmes à hauteur d’homme et pour des sauts encore plus hauts, toutes les pièces VTT des vélos enduro et downhill doivent être particulièrement robustes. Pour beaucoup de pilotes, c’est cet aspect massif qui fait le charme particulier des VTT gravity. Les freins aussi doivent être ultra puissants et extrêmement solides. Ils permettent des poids plus importants. Les pilotes enduro en très bonne forme n’ont qu’à serrer les dents et commencer à grimper la pente ou bien marcher quelques mètres s’il le faut. Sur les plus longs circuits, cela peut être cependant très éprouvant. Vous devez être en train de penser : De quoi parlez-vous ? Je descends à vélo et je monte avec le remonte-pente ! Tout à fait, c’est juste qu’à la descente, grâce à la gravité, le poids du vélo n’a pas vraiment d’importance. La question qui se pose est donc la suivante : Comment la masse est-elle répartie et à quel point la suspension fonctionne-t-elle bien ?

Suspension - fourche suspendue et amortisseur

Les mises à niveau de la suspension sont importantes pour l’enduro et le downhill afin de mieux amortir la plupart du poids, à savoir la masse suspendue. Pour cela, il est possible de régler avec précision les fourches suspendues et l’amortisseur. Ces derniers offrent souvent p. ex. une pression nominale à grande vitesse et une pression nominale à basse vitesse qui peuvent être réglées séparément ainsi qu’une détente (comportement de suspension rapide et lent) mais aussi des composants d’amortissement et de suspension à plus faible friction. Les pièces du système de suspension pour les VTT enduro haut de gamme disposent d’un réglage des pressions nominales par pédale ou de la plateforme afin de minimiser les pertes énergétiques sur les montées longues et les transferts. En ce qui concerne la suspension, on utilise comme élément de suspension l’air, pour moins de poids, avec un réglage rapide ou bien des ressorts en acier pour une tenue maximale et une sensation de suspension ultra linéaire. Les fourches à double pont par défaut sur le vélo downhill sont également disponibles avec « suspension réduite » (170 -180 mm) pour un enduro agressif, une alternative plus résistante pour les pistes avec des drops et des sauts plus imposants. La suspension du cadre arrière peut aussi être améliorée avec un nouvel amortisseur. Un amortisseur à air moderne pour DH et enduro est toujours relativement léger par rapport à l’acier et offre beaucoup de possibilités de réglage externe pour des modifications à entreprendre pendant le parcours. De plus, il est possible d’optimiser la configuration interne avec de vrais tuners - le mot-clé : Shim Stack. Vous avez besoin d’un amortisseur en acier si vous souhaitez avoir une variante très stable et nécessitant moins d’entretien malgré le terrain hardcore.  Avec des ressorts légers progressifs, vous pouvez soutenir même un amortisseur coil pendant les sauts. En fonction du style ou du poids du pilote, il est conseillé d’utiliser un amortisseur Piggyback (avec réservoir de compensation à huile) pour que l’huile puisse s’écouler rapidement dans le circuit d’amortissement, sans mousser.

Roues ultra-stables

À l’instar de tous les VTT, pour le DH et l’enduro, la masse tournante des roues joue un rôle important. Celle-ci peut être réduite ultérieurement avec de l’aluminium et notamment avec des roues avec jantes en carbone. Quant à la taille des roues, la taille établie est de 27,5" mais la taille de 29" peut être aussi intéressante en fonction du cadre et de la fourche, de la taille du pilote et des pistes. Elle offre une plus grande empreinte de pneu, une meilleure traction et un meilleur comportement en cas de renversement. Le carbone sur les jantes n’est plus quelque chose de rare pour gravity mais l’aluminium continue à constituer une base solide. L’ouverture des jantes a été stabilisée à environ 30 mm. Les roues sont souvent équipées de moyeux à bride élevée et de 32 rayons standard avant et arrière pour optimiser l’angle de rayons et la rigidité latérale. Il est également important que les roues neuves puissent être montées sur le vélo. Les fourches et le cadre des VTT actuellement disponibles sont souvent équipés d’axes traversants de 15x110 avant et de 12x148 arrière, pour les vélos downhill ils sont de 20x110 mm / 12x148 mm Boost ou de 20x110 mm Boost et de 12x157 mm. Les roues sont Tubeless Ready. Et qu’est-ce qui est nécessaire pour le tubeless si ce n’est pas de pneus adaptés ?

Les pneus des VTT DH et enduro

Avec 2,6", ces pneus sont naturellement plus larges et munis de profils à pavés bien plus prononcés par rapport aux disciplines VTT. Outre les différentes tailles, des variantes spéciales sont disponibles, par exemple pour sols durs avec beaucoup de cailloux ou de boue et d’humidité. Sur les VTT gravity c’est une pratique courante d’utiliser des pneus différents  
p. ex. un modèle plus léger devant, optimisé pour une bonne adhérence aux virages ainsi que sur les parties off-camber avec profilé central pour une transmission optimale de la force de freinage vers le sol. En contrepartie, on peut utiliser un pneu plus agile à l’arrière avec une protection anti-crevaisons et anti-rupture renforcée sur la jante. Les spécialistes utilisent même des cutters pour pneus pour tailler leur propre profil de pavé. La marge de manœuvre en termes de réalisation est énorme. On commence par des exécutions tubeless pliables et relativement légères avec une protection moins importante des parois latérales ou anti-crevaisons pour finir avec des pneus à tringle ultra stables mais lourds, avec des parois latérales massives. Comme les pneus doivent aussi servir de suspension et comme ils n’offrent pas une protection suffisante contre les perforations en cas de pression faible, malgré toutes les mesures prises, des inserts ou des systèmes pneumatiques multi-chambres anti-crevaison sont souvent de mise.

Freins puissants

Malgré les efforts de minimiser le poids, un vélo downhill moderne pèse environ 16 kg, même avec un cadre principal en carbone. Ce poids ainsi que la masse du pilote doivent être arrêtés en freinant avant les virages serrés ou pendant les descentes en épingles. Si les freins sont fragiles vous assurer que votre vélo est équipé de disques de frein d’au moins 200 mm avant et arrière. Si la puissance de freinage n’est toujours pas suffisante vous pouvez installer des disques de 220 mm en dernier recours. Les vélos downhill disposent de freins à disques à 4 pistons par défaut alors que les VTT enduro ont souvent des freins à 2 pistons. Avec une mise à niveau à 4 pistons vous pouvez améliorer un peu plus la puissance des freins. L’installation de freins neufs peut aussi être une solution intéressante car ils offrent une meilleure dissipation de la chaleur et plus de stabilité grâce à l’aluminium traité et aux plaquettes de frein optimisées. Les freins de haute qualité offrent également plus de possibilités de réglage au niveau du levier de frein.

Le guidon des vélos enduro et downhill

Pour finir, nous allons nous pencher sur l’optimisation du cockpit. Les potences en aluminium fraisées modernes sont plus légères et peuvent paraître plus courtes ou raides lorsqu’elles sont combinées avec des guidons larges. Les nouveaux modèles disposent souvent d’un support de guidon plus large dans les versions Direct Mount et ont tendance à s’établir à un diamètre de 35 mm pour plus de stabilité. En combinaison avec des guidons « flexibles » et larges, allant jusqu’à 800 mm, ils offrent une stabilité élevée sans être trop rigides, ce qui assure un confort amélioré au niveau du guidon. Une stabilité et une flexibilité supérieures sont possibles grâce aux épaisseurs de paroi optimisées. Cela est plus facile à appliquer sur le carbone que sur l’aluminium, en raison de l’orientation des fibres.