Plus de 800 marques
Retours faciles et gratuits
Livraison gratuite à partir de 100 €6

Guide pour choisir les meilleures chaussures de vélo

Les chaussures de vélo sont des chaussures spécifiques qui, bien qu’elles puissent varier selon les disciplines, suivent des lignes claires et sont spécialement conçues pour cette activité. Aucune autre paire de chaussures ne pourra exercer une influence aussi prononcée sur vos performances de cyclisme. Les chaussures de vélo sont le résultat de décennies de recherches et de l’utilisation de technologies et de matériaux sophistiqués. Continuer de lire

Quelle est la différence entre les chaussures de vélo et les chaussures traditionnelles ?

Les chaussures de vélo se distinguent des autres chaussures, telles que les chaussures de marche ou de course, en raison de leur relation avec l’environnement. Alors que les autres dépendent de la foulée de la personne et de l’interaction de notre musculature avec le sol, les chaussures de vélo sont l’intermédiaire entre ces mêmes muscles et le vélo. Ce dernier est, à son tour, lié à la surface sur laquelle nous roulons.

En bref, ce type de chaussures transfère plus efficacement l’énergie que vous générez en pédalant. Elles optimisent vos efforts au maximum.
L’achat de chaussures de vélo présente également un intérêt pour la santé, car elles comportent des semelles dont la qualité est supérieure à celle des chaussures habituelles. Il s’agit de semelles ergonomiques qui évitent la fatigue des pieds et les tensions de la plante des pieds.

Types de chaussures de vélo

Il existe autant de chaussures de vélo que de disciplines. Certaines, pour ainsi dire, sont similaires (c’est le cas de toutes celles utilisées en VTT), mais, en général, on observe une tendance à les diviser en deux groupes :

Chaussures de route

Les chaussures de vélo de route se caractérisent par leurs semelles, qui sont généralement lisses et rigides, et toujours adaptées à la pédale. À cette fin, leurs cales comportent de subtiles protubérances qui s’adaptent parfaitement aux pédales et facilitent leur mise en place lors de la montée et de la descente du vélo. En général, il s’agit d’un type de chaussure léger et confortable qui cherche à réduire la fatigue à chaque instant, surtout sur de longues distances.

Les chaussures de route sont conçues dans de nombreux matériaux. Les meilleures marques mettent l’accent sur le poids, afin de réduire au maximum la tension exercée par le pédalage. Elles mettent également l’accent sur la ventilation, avec un maillage supérieur respirant associé à d’autres matériaux qui apportent résistance et fraîcheur.

L’ensemble de la conception elle-même tourne autour du cyclisme. Cela se vérifie au niveau des systèmes de serrage, où prévalent les fermetures velcro ou à cliquet. L’idée est de proposer des mécanismes de serrage qui ne fonctionnent que dans un sens et qui, une fois fixés, n’offrent pas la possibilité de s’ouvrir. Ce serrage est progressif et peut être ajusté sur le vélo lui-même. En effet, vous pouvez préférer serrer davantage vos chaussures dans les moments difficiles comme un sprint ou une montée, ou les desserrer une fois que vous avez passé quelques heures sur votre vélo.

Chaussures de VTT

S’aventurer dans la nature exige des chaussures plus résistantes. Les chaussures de VTT se distinguent par leur robustesse, conçue pour résister aux rigueurs du terrain, telles que l’eau, la boue et les attaques constantes des graviers et des broussailles. Le pied n’a pas besoin de faire attention à tout ce qui se passe autour de lui, il lui suffit de pédaler.

Les chaussures de VTT reposent sur leur système de serrage, un cran au-dessus de celui des chaussures de route. Les cales sont également encastrées et ne sont pas un accessoire facultatif de cyclisme. Elles sont indispensables si vous combinez du temps sur le vélo avec de la course à pied. Certains modèles vont encore plus loin et incluent des boulons qui, vissés près des orteils, facilitent l’adhérence sur des surfaces glissantes.

Il s’agit en général de chaussures rigides, imbattables de la semelle aux lacets, conçues pour affronter des conditions rigoureuses auxquelles d’autres chaussures de sport ne pourraient faire face.

Chaussures de spinning

Les chaussures de spinning présentent des caractéristiques similaires aux autres. L’idée est la même : faire du pied, de la chaussure et de la pédale une équipe gagnante. Elles sont donc conçues avec des semelles rigides afin de préserver l’énergie que vous générez en pédalant. Tout comme les chaussures de VTT, les chaussures de spinning comprennent des cales et des crampons qui vous permettent de bien fixer vos pieds aux pédales tout en pouvant marcher sur les surfaces de la salle de sport une fois la séance terminée.

Les chaussures de spinning, plus que toutes les autres paires, nécessitent une grande ventilation. Leur conception utilise de la maille pour faire baisser les températures élevées que le pied peut atteindre lors de la pratique du vélo en salle

Cyclisme urbain

Les chaussures de vélo destinées à un usage quotidien, comme le trajet domicile-travail ou domicile-école, demandent moins de résistance et de rigidité. Les marques tiennent compte du fait que votre principale activité sera la marche, à moins que vous ne changiez de chaussures une fois votre destination atteinte. C’est pourquoi il convient d’opter pour des semelles souples, dans une certaine mesure plates, ainsi que pour des systèmes de serrage simples, tels que les lacets classiques.

Conseils et recommandations

Les conseils suivants ont pour but de répondre aux interrogations que peut susciter l’achat de chaussures de vélo.

  • Prêtez attention aux cales ou crampons qui vous permettent de fixer la chaussure à la pédale. Normalement, ce système comprend 3 trous pour les chaussures de route, bien que certaines pédales n’en acceptent que 2. Vous devrez donc faire attention à ce détail lors de l’achat de votre paire de chaussures.
  • N’oubliez pas que les chaussures de vélo sont faites pour rouler, pas pour marcher. Même s’il est possible de marcher avec, réduisez cette activité autant que possible. Si vous n’avez pas d’autre choix, compensez cette usure par un contrôle régulier de la semelle et des cales.
  • Mesurez la largeur de la chaussure, car une chaussure trop étroite entraînera une surchauffe des pieds. Par conséquent, les chaussures de vélo doivent être aussi larges que l’avant-pied, voire un peu plus, pour confirmer qu’en s’élargissant, les frottements se réduisent.
  • Choisissez la fermeture de la chaussure en fonction de la forme de votre pied. Le cou-de-pied est le plus important. Si celui-ci est creux ou légèrement plus grand que la moyenne, vous aurez du mal à enfiler vos chaussures.