Plus de 800 marques
Retours faciles et gratuits
Livraison gratuite à partir de 100 €6

Acheter un casque intégral pour le MTB: prérequis, modèles disponibles et comment protègent-ils contre les accidents ?

Le vélo de montagne comporte de nombreuses catégories : trail, cyclocross, descente, enduro... Toutes sont très exigeantes et nécessitent d'investir un certain temps pour votre sécurité. Car, bien que les chutes soient douloureuses, avoir un accident sur un terrain plat ou sur une pente rocheuse n’aura pas les mêmes conséquences. Ces dernières peuvent être désastreuses. C'est pourquoi l'achat d'un casque de VTT nécessite de prendre le temps de réfléchir au modèle qui vous convient le mieux. Continuer de lire

Que sont les casques MTB?

Les casques de MTB (mountain bike), aussi appelés casques de VTT, sont des casques qui protègent partiellement ou totalement la tête. Ils se distinguent par la résistance de leurs matériaux et par un design conçu pour amortir les impacts les plus forts. Il est conseillé d’avoir des casques légers et dans des formes adaptées à la modalité MTB que nous pratiquons.

Ce dernier point peut sembler être un détail superflu. Mais ce n'est pas du tout le cas ! Il ne suffit pas que le casque nous séduise par ses formes et ses couleurs (ou son prix, ce qui est inévitable), il faut aussi prêter attention aux détails de sa fabrication, ces petits plus qui transforment un accident qui, dans d'autres circonstances, pourrait être fatal, en une simple "frayeur".

Les types de casques VTT en fonction de la modalité d'utilisation

Vous constaterez que les meilleurs casques de VTT ont des formes identiques. Ils peuvent avoir des angles différents, délibérément conçus pour réduire l'intensité de l'impact, mais en général, ils ont une conception similaire.

La grande différence vient de la visibilité, de la largeur de la ligne de front. Plus la ligne est large, plus la vision est grande, bien sûr. Certains types d’activité nécessitent une vision périphérique plus importante pour suivre un itinéraire donné, la ligne de front sera donc bénéfique en ce sens. Certaines personnes, ceux qui suivent des chemins linéaires, peuvent se passer de cette visibilité supplémentaire et la remplacer par une plus grande protection.

Que devez-vous attendre d'un casque intégral pour le MTB ?

Il existe autant de caractéristiques pour les casques complets de MTB que de technologies impliquées dans leur conception. Chaque angle, chaque fixation, chaque matériau utilisé ajoute un facteur important qui peut compliquer l'achat du casque. Par où commencer ?

La ventilation

La ventilation du casque est l'une des premières préoccupations du cycliste. La sueur peut rendre n'importe quel vêtement ou accessoire inconfortable. Pour mettre l’accent sur la ventilation, achetez des casques de VTT ouverts aux endroits stratégiques tels que le menton, la visière ou le sommet du crâne. Il est important que ces ouvertures fonctionnent de concert avec les protections et avec les mousses qui renforcent la structure, normalement déjà conçues dans des matériaux respirants.

L’aérodynamisme de la coque

Pour améliorer vos performances en VTT, vous pouvez travailler le côté technique et devenir le roi ou la reine des pentes raides ou encore gratter des secondes grâce à l'aérodynamisme. On pourrait penser que c'est le travail d'un cycliste sur route : rien n'est moins vrai.

Aujourd'hui, les casques aérodynamiques sont les casques les plus populaires en montagne. Il est vrai qu'ils offrent moins de protection, mais il arrive un moment où vos performances l'emportent sur la peur de tomber, alors vous prenez plus de risques et vous êtes récompensé par une cadence plus élevée.

Cela ne veut pas dire que tous les autres casques de VTT sont des casques lourds qui vous ralentissent. Même les casques intégraux ont fait l'objet d'améliorations aérodynamiques, que ce soit par la légèreté des matériaux ou la forme des casques.

L’esthétique

À ne jamais laisser de côté. Une fois la sécurité assurée, nous pouvons nous permettre de prêter plus d'attention aux détails esthétiques, qu'il s'agisse des couleurs, qui peuvent être discrètes ou réfléchissantes, ou des compléments que le casque inclut, comme des crochets pour les lunettes ou des petits extras en matière de sécurité.

Les systèmes d'ajustement et de régulation

Le principal conseil dans ce domaine ci va être que, avant d'acheter un casque de VTT, vous devez mesurer la circonférence de votre tête. Cela vous permettra de vous renseigner plus facilement. Mais vous devez également jeter un coup d'œil au système de réglage du casque, car son efficacité en cas d'accident en dépend.

Avant toute chose, les casques complets de MTB ne doivent pas être inconfortables. ll ne suffit pas de dire "c'est un peu serré, mais ça va, ça passe". S’il est un peu serré, ce n’est pas bon. Il y a de fortes chances que vous passiez quelques heures à le porter, et pendant ce temps, vous transpirerez abondamment. La somme de ces inconvénients peut transformer un casque en un outil de torture.

La visière, est-ce une bonne idée ?

Il s'agit d'une décision personnelle. Il y a des motards qui s'en passent sans problème. D'autres la considèrent comme une protection supplémentaire et trouvent difficile de s'en passer.

La visière du casque de VTT vous protège du soleil et de différents obstacles qui apparaîtront sur le sentier. Ceux-ci prennent la forme de branches, omniprésentes sur tous les sentiers, mais surtout sur les sentiers étroits, et autres éclaboussures de boue ou cailloux qui peuvent être projetés par les roues de votre vélo. La pluie peut également être un problème que la visière va régler. 

En revanche, une partie de la population des motards affirme le contraire : la visière réduit la visibilité et, en cas d'accident grave, peut endommager les yeux. Dans tous les cas, l’issue d’un malheureux accident reste imprévisible.

La technologie des casques de VTT

La conception des casques MTB est axée sur la sécurité. La légèreté des cadres, les différents rembourrages, ainsi que les coussinets répartis dans des zones stratégiques telles que les joues sont le résultat d'une analyse minutieuse et de l'utilisation de matériaux de pointe.

Le polycarbonate est à l'ordre du jour. Il est connu pour sa résistance aux chocs extrêmement élevés, ce qui est tout à notre avantage.

En outre, les meilleurs casques de VTT comprennent déjà le système MIPS (Multidirectional Impact Protection System). Cette technologie permet de contrer les mouvements de rotation, en particulier ceux qui peuvent se produire lors d'un impact sur la tête. Son fonctionnement est similaire à celui de notre peau, puisqu'il se déplace légèrement lors des chocs afin de réduire la gravité de l'impact. Avec MIPS, le casque est divisé en deux parties : d'une part, le liège qui lui donne sa structure et, deuxièmement, une feuille de polycarbonate qui, au moment de l'impact, sera celle qui glissera pour vous protéger.