Plus de 800 marques
Retours faciles et gratuits
Livraison gratuite à partir de 100 €6

Casques vélo de route : Comment se sentir en sécurité à grande vitesse

Sophistiqués et très aérodynamiques, les casques de vélo de route sont des accessoires indispensables qui non seulement vous protègent, ils vous aident à atteindre vos objectifs. Ce n’est pas qu’une question de forme, la commodité et la ventilation qu’ils apportent sont également important. Les meilleurs matériaux sont réunis dans une série de technologies qui peuvent vous faire gagner des secondes sur vos marques précédentes. Continuer de lire

À quoi ressemble un casque de vélo de route ?

Le modèle du casque de vélo de route ne diffère pas beaucoup des autres casques de vélo.  Comparé au casques VTT, leur plus grande différence réside dans la résistance est plus importante que l'aérodynamisme. Les casques de route mettent en exergue la forme du casque qui réduit la résistance du vent. Ce qui, outre la vitesse, augmenta la sécurité dans les virages, la capacité de prendre des risques et de battre le chronomètre.

Caractéristiques du casques à prendre en compte lors de l’achat

Même s’il est important de choisir un casque de vélo de route offrant de nombreux bénéfices, il existe une multitude de modèle et, souvent, le casque est choisi pour de mauvaises raisons.

Modèle de carcasse

La carcasse du casque lui donne sa forme caractéristique. Celle des vélos de route est légère, elle est faite en plastique résistant, comme le.polycarbonate et l’aramide, une fibre synthétique résistante à la chaleur.

La carcasse présente des ouvertures qui permettent de transpirer. Le casque ne doit pas être hermétique, même en hiver. La répartition des canaux de circulation d'air et des micro-grilles est laissée à l'appréciation de chaque fabricant, mais il est clair que leur nombre et leur forme redéfinissent complètement l'expérience du casque.

De plus, comme il s'agit de la partie visible du casque, les meilleures marques conçoivent leurs casques de vélo avec des motifs attrayants qui sont également visibles. Ils y ajoutent des détails réfléchissant qui se voient dans l’obscurité ou dans des situations où la visibilité est réduite.

Tenez à l’esprit que ces détails n’ont pas été ajoutés pour leur esthétique, mais pour des raisons de sécurité, tant sur les casques pour homme que ceux pour femme.

Système d’ajustement

Le système d’ajustement est un autre aspect de sécurité du casque qui doit être confortable. Un casque mal ajusté est dangereux, tout comme un casque trop serré. En fait, au moment de l’impact, le casque ne peut pas se déplacer, c’est la structure interne qui basculera en direction de l’impact.

L'ajustement du casque de cyclisme sur route comprend des sangles et des fixations le long de la tête, du lobe occipital au menton, où elles sont généralement fermées. Ils le font à l'aide d'une boucle et de sangles supplémentaires qui s'adaptent à la forme du menton.

Bien qu'ils ne soient généralement pas pris en compte, leur efficacité étant considérée comme acquise, les matériaux utilisés pour les raccords sont résistants et comportent un minimum d'élasticité et de poli pour éviter d'éventuels frottements en cas de mouvements brusques. Le cuir synthétique est remarquable, car il ne provoque pas d'irritation et ne pose pas de problème au lavage.

Structure et protection interne

La partie invisible des casques de vélo de route cache des technologies cruciales, telles que le rembourrage en polystyrène expansé utilisé pour absorber les impacts. Cette mousse à haute densité est légère et répartie de manière homogène entre les différentes sections de la carcasse.

On peut en dire autant des rembourrages supplémentaires, situés dans des sections stratégiques de la tête. Selon le modèle, ils sont amovibles pour faciliter le lavage, car ils passent beaucoup de temps en contact avec les cheveux ou la sueur que nous dégageons.

La technologie MIPS, qui s'est imposée dans la plupart des casques de vélo, protège la tête et le cerveau. Les deux parties vont de pair, mais la vérité est que les effets d'un impact diffèrent entre eux.

Lorsqu'un impact, par exemple, arrive en diagonale, il est normal que le casque et la tête tournent dans le sens de l'inertie. En revanche, le cerveau se comporte différemment, il n'est pas attaché au crâne au sens strict, de sorte que la rotation lors d'un impact tend à générer plus de stress.

Le système MIPS sépare l'intérieur du casque en une section fixe et une section qui se déplace en cas d'impact. Cette friction naturelle entre les couches est suffisante pour réduire les dommages causés au cerveau lors d'une chute.

Comme pour tout dans le monde du vélo, le système MIPS évolue au fur et à mesure des années. Aujourd’hui, l’objectif des meilleures marques est de réduire son poids et elles ont obtenus des résultats spectaculaires. Certaines d'entre elles vont encore plus loin et affinent la formule avec des technologies qui leur sont propres.

Avantages invisibles

Au-delà de ses performances, le casque de vélo de route est confronté à des défis mineurs qui font d'un bon produit un excellent produit.

Comme les casques de vélo de route n'ont généralement pas de visière, contrairement aux casques de VTT, certains d'entre eux disposent déjà de petits compartiments pour ranger les lunettes de soleil afin qu'elles soient protégées pendant le trajet. C'est beaucoup plus pratique que de les mettre dans une poche dans laquelle elles resteront tout le trajet.

Et si le cycliste a des cheveux longs ? Vous pouvez également trouver des casques qui ont été adaptés aux queues de cheval ou aux tresses. Plus besoin de chignon, le casque offre également une plus grande liberté à cet égard.

Comment choisir la taille d’un casque de vélo de route ?

Comme nous n'avons pas toujours le temps d'essayer les vêtements et accessoires de cyclisme, il est bon de savoir qu'à l'exception des casques d’entrée de gamme, la plupart des casques de vélo existent en trois tailles : petite, moyenne et grande.

Vous devez donc mesurer le diamètre de votre crâne. Utilisez un mètre de couturière pour le faire. Placez le mètre quelques centimètres au-dessus des sourcils, le résultat obtenu sera assez fiable.

  • La petite taille oscille entre 51 et 55 cm
  • La taille moyenne entre 55 et 59 cm
  • La grande taille entre 59 et 63 cm

Certaines marques classent les casques en deux catégories : homme et femme. Ce qui est une bonne chose, mais cette distinction n’est pas aussi précise que la précédente. De toute façons, puisqu’ils peuvent être ajustés, vous avez une certaine marge d’action. Aucune tête ne sera oubliée, y compris celles des plus petits, qui disposent de leurs propres casques de vélo pour enfant.